Playstation

Test : Tokyo Jungle (PSN)

tokyo-jungle1.jpgDans les jeux vidéos, cela arrive assez souvent que l'on incarne le dernier espoir de l'humanité et bien dans Tokyo Jungle, ce héros n'a jamais existé ou alors vous êtes mort comme une merde bien avant le premier checkpoint...

Bref, l'homme n'est plus et la nature commence à reprendre peu à peu ce qu'il lui appartient marquant le retour de la loi de la jungle !

On incarne un animal au choix parmi une liste extrement restreinte au début (on débloque le reste péniblement ou via DLC), herbivores ou prédateurs mais chacun avec ses propres stats, à savoir : l'attaque, la défense, l'endurance, la vitesse, la faim, la vie etc.
 
La survie se passe dans un Tokyo abandonné, il faudra s'approprier son terrictoire (en validant simplement des drapeaux), assurer sa déscendance en sachant éviter les animaux beaucoup plus fort que soit, user de stratégie pour battre ceux légerement plus fort tout en surveillant sa barre de faim sous peine de servir de repas plus tot que prévu, car à ce niveau la le jeu est sans pitié.

tokyo-jungle.jpg

Si sur le papier l'idée est originale, en pratique trop de points noirs empechent Tokyo Jungle de procurer l'effet escompté. Avec sa réalisation à la ramasse, sa musique de fond insupportable et completement hors-sujet plombent d'emblée l'ambiance!

Mais il faudra également compter sur cette foutue barre de faim qui défile plus vite que celle de Maïté obligeant à rusher de proies en proies, ces combats baclés, cette ville générique, l'aspect rpg minimaliste  et ce cruel manque d'activités différentes au point de trouver le jeu répétitif en moins de dix minutes.

tokyo-jungle-screenshot-01.jpg

Manque de moyens, d'envie, de temps ? Les trois ? Quoi qu'il en soit le resultat final est assez décevant, ainsi la bonne idée de départ n'est traité que superficielement qui ne comblera probablement pas tous les joueurs amoureux des animaux en manque depuis AfrikaEspérons néanmoins qu'après le 21 décembre nous n'ayons pas droit à un Tokyo Jungle réel...

Ma note : 4/10

Les Plus Les Moins
  • L'idée de départ
  • Moche comme ton arrière gande tante
  • Jouable à 2 en local
  • Ce n'est finalement qu'un jeu de scoring
    répétitif
  • En français malgré le faible potentiel
  • Pas de différence de gameplay notable d'un
    animal à un autre
  • Tous les aspects de la survie sous exploités
  • Musiques hors-sujet
  • Débloquer les animaux intéressants est trop 
    long ou trop cher (DLC)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site