no more heroes

Test Express : Shadow of the Damned

shadows-of-the-damned-logo2.jpgComme pour le cinéma, il faut toujours se méfier d'un film où il est écrit en tete d'affiche "par le réalisateur de".

Pour Shadow of The Damned, il a été mis en avant par des noms connu dans le JV, à coups de Shinji Mikami (Resident Evil), Suda 51(No more heroes, Killer 7) et Akira Yamaoka (les musiques de Silent Hill) forcément des jeux appreciés par ceux qui seront interpellé par l'univers de SotD.

Shadow of The Damned, c'est l'histoire de Garcia Hotspur, un chasseur de démons qui voit sa femme Paula, sequestrée et enlevée par le maitre des enfers, vous aurez donc compris que l'on passera le reste du jeu à essayer de la récuperer.

Bien que j'avais été averti, je croyais retrouver un minimum l'empreinte de ces participants vedette mis en avant, à croire qu'ils étaient probablement en congés lors d'une bonne partie du developpement, car SotD n'offre veritablement aucun bon moment. S'il répond présent à un univers baré (bien qu'assez peu developpé) le reste est aux abonnés absent. Comme l'ambiance sonnore quelconque voir insuportable (les tetes de bébés qui chialent) ou le level design à l'abandon, que les qualités technique du soft n'auraient de toute façon pas pu mettre en valeur.

act1-garcia-2.jpg1796595-shadows-of-the-damned-2.jpg

Des beaux graphismes ne font pas un bon jeu, SotD le sait et ne mise pasnon plus sur le gameplay (n'imaginez meme pas une seconde la souplesse d'un Devil May Cry ou Bayonetta) ici on s'inspire plus largement des anciens Resident Evil avec une rigidité déconcertante. Le feeling des armes (au nombre de 3) est limite catastrophique, aucun sentiment de puissance sans parler de la dispersion du fusil à pompe juste honteuse.

Et si encore le jeu arrivait à se renouveller ? Proposant autre chose qu'une elimination d'ennemis dans chaque nouvelle aire de jeu entre deux passages à chasser les ténébres à coups de tir de lumière ? Et bien oui, la touche d'originalité se pointera avec des phases de shoot en 2D, baclés et inintéressantes mais qui auront au moins le merite de changer le rythme répétitif du jeu.

SotD, des grands noms pour un petit jeu.
Ma Note : 4/10.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×